By browsing our site you accept the installation and use cookies on your computer. Know more

Menu INRA SFM VETOQUINOL BIOMERIEUX Microbiology

Pathobiome 2018

Conférence Inaugurale grand public

Pathobiome 2018 – Ajaccio

les maladies infectieuses à l’ère des big-data

La communauté scientifique réunie pour cette nouvelle édition du congrès « Pathobiome » vous invite à participer à une conférence grand public dont le thème sera :

« le microbiote intestinal et son rôle dans les pathologies »

Cette conférence aura lieu le 18 mars à 18h Salle au Palais des Congrès et sera donnée par Joël Doré, chercheur à l’INRA, dont les travaux ont été à l’avant-garde des bouleversements de notre compréhension des maladies infectieuses.

Elle est destinée à tout public, personnels soignants, spécialistes ou citoyens curieux, souhaitant comprendre les méthodes scientifiques et connaître les avancées dans ce domaine.

Pathobiome = pathogene(s)+ microbiote

Une nouvelle approche des maladies infectieuses

Vous pensez qu’il suffit d’être infecté par un virus ou une bactérie dite « pathogène » ou un virus pour tomber malade (grippe, diarrhée, tétanos…) ? …

En fait, c’est bien plus compliqué que cela !

Les virus, les bactéries ou les champignons sont des microorganismes qui font partie de notre environnement naturel (eau, sol, air) et peu sont pathogènes. Il existe en fait des multitudes d’espèces microbiennes qui vivent en communauté dans une même unité de lieu, qui peut être l’homme, l’animal, ou la plante. C’est cet ensemble que l’on désigne aujourd’hui sous le nom de microbiote d’un organisme. Le plus connu est celui hébergé par notre intestin, le microbiote intestinal, mais il existe aussi un microbiote de la peau, des bronches…etc. Les pathogènes introduits dans ces communautés microbiennes (processus dit de contamination) vont interagir avec de nombreux microorganismes « résidents ». Certains protègeront l’hôte ou seront neutres, d’autres participeront au déclenchement de la pathologie.

Notre compréhension des maladies infectieuses a longtemps reposé sur le postulat établi par Koch en 1890, lequel associe un microbe dit pathogène à une maladie. Les progrès technologiques récents ont montré une abondance et une diversité de microorganismes insoupçonnées et ce dans tous les écosystèmes, y compris chez l’homme qui est un écosystème à lui tout seul. Cette découverte a bouleversé notre vision simple associant « un microbe-une maladie ». Ainsi, il est aujourd’hui établi que les pathogènes, au sein même de leur hôte, interagissent avec une grande diversité de microorganismes et que l’équilibre de ces associations influence fortement le processus pathologique et la sévérité d’une maladie. Ceci est valable en santé humaine, animale et végétale. C’est cette association entre un pathogène, un microbiote et l’organisme hôte que l’on nomme le pathobiome.

im2

Pathobiome et Pathologies :

de nouveaux enjeux en santé humaine, animale et végétale

Les enjeux scientifiques sont de comprendre les facteurs qui régissent les équilibres microbiens au sein d’écosystèmes de nature et de taille aussi divers que les sols cultivés ou forestiers, les profondeurs de l’océan, l’environnement des élevages d’animaux, l’intestin d’un individu ou sa peau.

Les enjeux prophylactiques et thérapeutiques sont de pouvoir contrôler l‘équilibre de l’écosystème microbien et ce quel que soit le contexte, humain, animal et végétal. Cet équilibre microbien est, par exemple, une composante majeure de l’intestin d’une personne et son déséquilibre est associé aujourd’hui à un nombre croissant de pathologies telle que la maladie de Crohn.

Cette nouvelle édition du congrès Pathobiome 2018 fera le point sur les progrès réalisés par la communauté scientifique internationale engagée dans ce domaine et discutera de sa contribution directe à la lutte contre les maladies infectieuses.

Ce congrès débutera par une conférence grand public qui sera donnée par Joel Doré, un chercheur dont les recherches sur le microbiote intestinal humain ont été à l’avant-garde de ces bouleversements scientifiques et médicaux dans notre compréhension des maladies infectieuses.

18 Mars à 18h00– Palais des congrès - Ajaccio